Actualités meubles et déco



Décoration : Dresser une belle table

Décorer la table est souvent l'un des points majeurs que remarqueront vos invités et qui vous permettra de donner une ambiance à votre repas, qu'il s'agisse d'un diner amical, romantique ou de fête. Si quelques accessoires, serviettes, nappes, fleurs, vaiselle choisie, photophores... peuvent vous aider à réussir cet exercice, voici également quelques conseils parmi lesquels vous glânerez sans doute quelques idées astucieuses.


Premier point : sélectionner un thème

Choisir une thématique en correspondance avec le repas que vous allez servir semble être un bon point de départ pour rechercher les principaux ingrédients de votre décor de repas. Le reste ne sera qu'une question de goût et d'imagination. Dresser une table c'est un petit peu comme raconter ou écrire une histoire, le plus difficile est de choisir le sujet. Le contexte du repas est bien évidemment à considérer prioritaire car le thème retenu doit respecter ce cadre. S'il s'agit d'un anniversaire par exemple on choisira prioritaire un thème en relation avec les goûts et intérêt de celui que l'on fête, pour un baptême ou une communion les thèmes auront également tendance à s'imposer de façon simple... Outre le contexte on cernera également l'humeur générale que l'on souhaite donner à cette réunion autour de la table : ambiance studieuse et sérieuse, raffinée et élégante, drôle et surprenante, raffinée et romantique... ? Comme vous le voyez les éléments permettant de choisir un thème directeur sont assez simples à appréhender.

Des exemples de thèmes ? Il en existe autant que votre imagination vous le permet, c'est-à-dire une infinité : un repas océanique pourra mettre en scène des plats principalement issus de la mer avec une décoration façon "bateau de pêche" ou "bord de mer". Un repas à l'ambiance champêtre sera facile et peu coûteux à réaliser après une simple balade dans les champs et un arrêt au marché le matin, une belle occasion de mettre en valeur votre nappe de linge basque. Une ambiance antillaise nécessitera que vous ajustiez l'ambiance musicale et prévoyiez le shaker pour les coktails colorés, avec pourquoi pas une fontaine de punch comme élément décoratif principal de votre table. Pour privilégier l'exotisme pourquoi ne pas dresser une table avec une décoration indienne, les simples odeurs d'épices transporteront vos invités en Inde et votre service à thé sera particulièrement apprécié pour cette occasion.Des couleurs orange, fuschia et jaune avec un chemin de table aux couleurs bigarrées parsemé de pétales, des petits sacs d'épices déposés dans les assiettes réhausseront l'ambiance et l'impression mystique de votre table.

Quasiment chaque pays du monde peut servir de prétexte à un ou plusieurs thèmes, les fêtes constituent à elles-seules de véritables boîtes à idées. Un repas de Noël soigné et accompagné des éléments symboliques de cette fête dans un choix de couleurs rouge, vert et blanc. Le sapin, proche de la table s'impose comme élément de décoration de base. Vous pouvez chaque année faire varier le thème de la décoration de cet abre afin qu'elle soit en concordance avec votre décoration de table. Les bougies sont également un élément qui s'impose, ainsi que les branche de gui ou de sapin. Pour cette fête très symbolique et particulière il ne faut pas oublier un élément essentiel, celle-ci s'adresse avant tout aux enfants, il faut donc, dans la mesure du possible rendre ce repas quelque peu magique et enchanteur. Les saisons nouvelles sont également un prétexte simple pour le choix d'une décoration, nous avons tous conservé les images symboliques du printemps, de l'été, de l'automne et de l'hiver. Hivernale ou estivale votre décoration guidera la suite... le choix des couleurs.

Choisir les couleurs qui vont bien ensemble

Les couleurs sont généralement dictées par le thème que l'on souhaite illustrer. Pour vous aider à réussir un mariage heureux des nuances il existe des techniques simples. On parle alors d'harmonie des couleurs. Il est possible de composer ton sur ton ou en harmonie polychromique. Dans le premier cas on choisira un faible nombre de couleurs avec des tonalités légèrement différentes et dans le second des couleurs qui sont complémentaires ou si vous préférez qui "se marient bien".

Pour vous aider il existe ce que l'on appelle un cercle chromatique. Il s'agit d'une représentation circulaire des couleurs conventionnelles, ces dernières étant ordonnées de la même façon qu'elles le sont dans un arc-en-ciel. Selon que l'on se situe à l'intérieur du disque ou à l'extérieur chaque couleur varie en saturation et en intensité

Choisir les bonnes couleurs : le cercle chromatique

Cet outil est assez simple à utiliser.Enfin après quelques explications. Sachez qu'il y comporte trois couleurs primaires : le rouge, le jaune et le bleu (à ne pas confondre avec le RVB (rouge, vert, bleu) de votre télé ou de votre moniteur informatique ou encore le CMJN (Cyan, Magenta, Jaune, Noir) des imprimeurs. Chaque couleur primaire est située à 120° des autres (120° cela correspond à 1/3 du cercle). Vous pouvez déjà vous familiariser avec cette logique en associant cet angle de 120° aux couleurs primaires que nous venons d'évoquer (rouge, jaune et bleu).

Vous pouvez maintenant découvrir aisément les trois couleurs dites, secondaires. L'orange, le vert et le violet. Comme vous le voyez elles sont situées également à 120° chacune des autres. Les couleurs secondaires sont secondaires parce qu'elles sont constituées du mélange des deux couleurs primaires qui les encadrent.

Revenons-en à notre recherche. Nous voulons trouver des couleurs ton sur ton. C'est simple, il s'agit des couleurs adjacentes sur un même rayon. Généralement on combinera deux couleurs, les surfaces les plus grandes étant associées à la nuance la plus claire. La nuance la plus foncée étant réservées à des zones plus petites qui mettront l'ensemble en valeur. Il ne faut généralement pas dépasser un à deux tons d'écart si l'on veut conserver une harmonie reposante, si l'amplitude est plus élevé on augmente la dynamique (le contraire de l'effet reposant).

Nous pouvons également choisir de travailler sur des couleurs dites "adjacentes", c'est à dire des couleurs voisines sur le cercle chromatique. La plupart du temps une seule des deux couleurs retenues est dominante et l'on obtient assez facilement un aspect harmonieux et reposant.

L'autre technique pour obtenir des couleurs complémentaire dans le cadre d'une approche polychromatique est le choix de couleurs complémentaires. Comme nous l'avons évoqué pour les couleurs primaires ou secondaires, les couleurs complémentaires à chaque coloris sont au nombre de deux et se situent sur les cases du cecle chromatique à exactement 120° de leur propre position dans la roue. Ainsi on peut citer les couleurs déjà vues avec par exemple : le vert et le rouge, l'orange et le bleu, le violet et le jaune, etc... Le nombre de couleurs que vous souhaitez utiliser peut bien évidemment être supérieur à deux on utilisera la logique des couleurs complémentaires séparées. On prendra par exemple trois couleurs qui ne sont pas situées côte-à-côte et les couleurs complémentaires de celles-ci. L'intensité et la force de l'atmosphère obtenue sont généralement très forte.

L'harmonie et "l'associativité" des couleurs n'est bien évidemment pas la seule donnée à considérer pour le choix de vos couleurs. Vous associerez naturellement certaines couleurs à des ambiances particulières. Ainsi on parle de couleurs chaudes pour le jaune, l'orange et le rouge et de couleurs froides pour le bleu, le vert et le violet. Chaque teinte est également associée à des sentiments particuliers : le noir à la tristesse, le blanc à la pureté (il se marie facilement avec la majorité des couleurs), le rouge évoque la chaleur, l'énergie, le dynamisme, l'action, la passion, voire l'agressivité, le jaune est une couleur stimulante et vive associée à la joie et à la prosperité, à la lumière, à l'équilibre entre passion et raison, à la confiance en soi, l'orange rappelle la gaieté et la bonne humeur, l'optimisme, l'ambition, le bleu est apaisant et inspirant, le vert est reposant et rappelle bien évidemment à la nature, au calme émotionnel, le violet suggère la tendresse et la sensibilité, le mysticisme, la méditation et la contemplation...

Vous trouverez sur internet de nombreux outils vous permettant de trouver d'un clic de souris des associations de couleurs adjacentes ou complémentaires, à 1,2, 3 ou 4 tons. Citions par exemple l'excellent ColorScheme Designer qui est utilisé par de nombreux professionnels devant créer des chartes graphiques par exemple.

ColorScheme Designer

L'intensité des couleurs suggère chacun de sentiments avec un niveau d'intensité proportionnel qui ainsi peut faire varier l'interprétation d'une valeur à son contraire. C'est simple à saisir, prenons un exemple : le rouge clair suggère une action faible, un manque de constance, là où le rouge foncé (très soutenu) lui évoquera une action violente, une irritabilité de la colère. C'est en grande partie la raison pour laquelle il est difficile de marier des tons clairs et des tons foncés entre eux.

En matière de dressage de table il existe quelques règles qu'il vaut mieux respecter pour les couleurs. D'une part, n'oubliez pas que les couleurs sont associées à des formes et que vous pouvez jouer astucieusement sur celles-ci pour harmoniser ou dynamiser vos présentations et d'autre part sachez que la serviette de table doit être assortie à la plus grande des assiettes.

Utiliser du linge de table

Le linge de table doit être judicieusement choisi en fonction du thème abordé et des nuances de couleurs retenues. Il doit s'intégrer dans la charte que vous aurez définie pour vos couleurs, ce qui est on ne peut plus logique puisqu'il fait partie intégrante de votre décoration de table. Le choix de linge de table aux couleurs neutres facilite en général leur utilisation car certaines couleurs se marient à peu près avec tout. Le blanc est évidemment l'exemple le plus simple, mais certaines couleurs crème, café, gris clair, écru... sont faciles à marier avec un grand nombre de couleurs associées.

Les chemins de tables permettent, en fonction des matières, des formes, des coloris, des motifs, permettent de personnaliser rapidement et efficacement une table. Les nappes plus traditionnelles restent également une valeur sûre.

La vaisselle et les couverts

Assiettes rondes ou carrées ? Pourquoi pas les deux... Les verres peuvent être très classiques et finement choisis en fonction des boissons proposées ou au contraire se démarquer par leur originalité, leur côté baroque ou fantaisiste ou encore par leur teinte originale.

Rappelons quelques conventions pour la disposition des différents couverts :

La fourchette se place à gauche de l'assiette, les pointes dirigées vers la nappe ;

Le couteau prend donc place à droite de l'assiette, le côté tranchant dirigé vers l'assiette ;

La cuillère à soupe (si nécessaire) se place à droite du couteau, la partie creuse dirigée vers la nappe ;

Pour les verres : on place en haut à gauche de l'assiette le verre à eau qui est le plus grand, puis à sa droite le verre à vin rouge, puis éventuellement le verre à vin blanc et enfin la flûte à champagne. De façon théorique on respecte l'ordre dans lequel sont servies les boissons au cours du repas en allant de gauche à droite. Cela va de soi lorsque l'on veut dresser une table dans les règles, tous les verres des invités doivent être les mêmes.

Si les circonstances l'indiquent, on disposera à la gauche des couverts des rince-doigts pour le service des crustacés ou des asperges.

Le plan de table classique :

Le plan de table classique

Les accessoires ou l'art de la personnalisation

Le centre de table peut être matérialisé de nombreuses manières. On pense immédiatement à un bouquet de fleurs, à une coupe de fruits, à un grand bougeoirs à branches... il ne doit toutefois pas constituer un obstacle visuel entre les différentes personnes assises à la même table. Un autre élément de décor souvent mis à profit par les amoureux des belles tables est simplement un pliage original des serviettes de tables : en étoile, en éventail... Il existe des centaines de façon de plier une serviette et vous trouverez facilement des ouvrages vous proposant des exemples pas à pas ( ex. : Pliage de serviettes : 50 modèles incontournables (14,90 € chez Amazon)). Si vos serviettes sont posées sur le bord ou à côté de l'assiette vous pouvez avantageusement utiliser des ronds de serviettes, il en existe de multiples variétés qui s'adapteront à votre mise en scène principale. Tout à la fois ornements et objets utiles, on pensera à disposer à une position centrale un service pour les condiments (sel, poivre, moutarde...) et pour le sucre (sucrier).

Quelques conventions... à connaître

L'invitation de différentes personnes à votre table peut nécessiter une certaines préparation et vous pouvez être amené à dresser ce que l'on appelle un plan de table, c'est-à-dire à prédéfinir les places qui seront attribuées à chacun ou tout du moins à certains de vos invités. Il peut en effet exister des antipathies ou au contraire des affinités et vous devez considérer ces éléments pour assurer le meilleur confort à vos invités. Le maître et la maîtresse de maison se font face, généralement en milieu de table. Les places situées à leur droite se nomment les places d'honneur, une dame sera placée à côté du maître de maison et un homme à celle de la maîtresse. Si un couple est invité pour la première fois il occupera généralement ces places d'honneur, puis on privilégiera les personnes les plus âgées... Il faut éviter également d'avoir un nombre de 13 personnes à table cela pouvant incomoder certaines personnes. Pour le service, les plats doivent être présentés par la gauche à chaque invité et le remplissage des verres se fait par la droite. Le retrait des assiettes utilisées se fait par la droite avec un remplacement par des couverts propres en un seul passage. La circulation autout de la table se fait dans le sens des aiguilles d'une montre et on sert en premier lieu les dames, la maîtresse de maison étant servie la dernière de celles-ci. Le principe est ensuite le mêmes pour les messieurs.

Pour dresser et décorer votre table :

 

 


Articles en relation...



La tradition du linge basque

Le linge basque est reconnu et apprécié dans la France entière, d'une part pour la simplicité et l'authenticité de son style qui font référence aux sept provinces des Pays-Basque, mais également pour la qualité des tissages qui en font un produit particulièrement adapté aux usages domestiques et notamment à servir de nappe de table. A l'origine, ce que l'on nomme aujourd'hui "linge basque", était constitué essentiellement de lin et ne servait pas tout à fait aux usages que l'on en fait aujourd'hui...

>> Article complet : La tradition du linge basque

Mes derniers articles consultés
Les articles les plus populaires
Les dernières promotions
Mes articles préférés